Granit' Montana (5eme édition)

Publié le par $eboss

Une saison à oublier ? Ou du moins à mettre entre parenthèse…

Dernier objectif de l’année, La Granit Montana !

5eme édition, j’ai participé à la 1er et à la 3eme de mémoire, que des bons souvenirs, un superbe circuit, des organisateurs super sympas, et en plus ça permet d’aller voir de la famille du coté de ma femme !

Apres le national Ufolep, Je n’ai pas coupé et j’ai donc repris l’entrainement plutôt foncier et sorties longues (3h), sans me faire mal ! Pas mal de route au début (j’attendais aussi une paire de roue pour faire du VTT) puis reprise du VTT la dernière semaine !

Dernier dimanche, je pars rouler 3h en VTT, pour valider mon matos (plateau de 28dts, nouvelles roues), tout va bien, les roues sont plus confortables, un vrai régal !

Dimanche soir, une tempête s’abat principalement dans le 95, et ma maison est un peu touchée ! Pas de gros dégâts (on va dire que je n’ai pas d’infiltration d’eau, donc rien de grave), mais je vais devoir faire jouer l’assurance !

Jeudi, mon unique sortie de la semaine, je pars pour 2h, motivé, mais je ne me sens pas en grande forme ! J’ai envi de l’écourter chose que je vais faire ;

Apres 30min de vélo, je dépasse des promeneurs avec un chien et là, ce chien (Yoko) me court après ! C’est genre un berger allemand en noir ! Je m’arrête car il me fait un peu peur, son maitre gueule après lui, siffle (avec un sifflet) et s’arrête enfin…il retourne vers son maitre, moi je repars tranquillement mais peu serein, j’ai le pressentiment qu’il va revenir….

100m plus loin, j’accélère car je sens le pire…et le pire arrive, j’entends le mec gueuler après son chien, le sifflet qui « hurle », je rentre dans un cul de sac, pose le vélo et essaye de grimper dans un arbre (un Tex Avery à moi tout seul), le chien arrive à mon vélo, me regarde galérer et glisser de l’arbre…je m’arrache entre les 2 cuisses en plus…et il repart…ouf….j’ai « flippé ma race ».

Je repars et me dis que je vais écourter ma sortie…mais 500m plus loin, dans une descente, c’est une biche qui coupe mon chemin, 2m devant moi, je serai passé 1 s avant je me la prenais, enfin elle m’emportait plutôt…

Là, ça commence à faire beaucoup….je ferai finalement qu’1h30 !

Au lavage du vélo, j’aperçois le flanc du pneu arrière légèrement éraflé ! Je ne prends pas de risque et met une rustine à l’intérieur ou cas ou !

Vendredi, vers 15h30, ma femme m’appelle, elle a eu un accident ! Je vais faire court, un scooter est rentré dans sa portière, vitre explosé, par chance, la petite était dans le siège de sa grande sœur…donc elle n’a rien eu, et surtout pas de verre sur son visage…et le mec n’a rien eu non plus !

Résultat : Cmax HS pour la granit….obligé de prendre ma caisse….MAIS, le porte vélo qu’on a est pour attelage !

Je pars des que je peux du taf, à la recherche d’un porte vélo…et j’appelle entre temps le camping pour savoir si ils ont un lit bébé en plus, car ma voiture à moins de place que le Cmax… !

Me couche assez tard vendredi car je suis en plein travaux chez moi …

Le lendemain, on part donc en direction d’Ambazac, à 15h je suis au camping, et vers 16h30-17h je pars rouler en direction des inscriptions ! Je rencontre quelques potes (dont Christophe que je connais que par mail, spécial déd’), discute avec Stéphane et Aurélien, 2 des organisateurs !

J’arrive au camping, et ma femme me dit qu’on doit être à 19h30 à Bellac (on profite de ce w-e pour voir sa famille), dure dure d’y être sachant qu’il est 18h30 et que je n’ai rien préparé pour demain !!!!

Je commence à speeder, mets ma plaque de cadre, rajoute un peu d’air dans ma chambre négative et en enlève dans ma chambre positive pour avoir une fourche plus souple et ne pas faire comme le Xc D’ecouves !

Je prends ma tondeuse pour me raser les jambes, et arrivé à la moitié du travail, j’ai la grille qui se casse….super !

Par chance, j’ai un rasoir « manuel » de secours dans la caisse, je me termine rapidos sous la douche (en évitant de me couper, une de mes spécialités).

On part illico, on arrivera pour 20h et là…personne au resto ! Finalement ils ont du retard… ! J’ai faillis perdre mon permis pour rien ! Et vu que ma jauge s’est allumée, sur la route, je pars mettre de l’essence …enfin du gasoil !

Vers 23h, on part « enfin » du resto, j’ai passé une bonne soirée, bien mangé (pas un repas de sportif….) mais je suis fatigué de ma journée, sachant qu’on a encore 50min de route pour rentrer !

On sera vers 0h00 au mobil home…ou on passera une nuit de merde ou la grande viendra nous voir 4 fois !

Réveil à 7h, je fais tout pour ne réveiller personne, mon vélo est à peine prés, je vérifierai les réglages juste avant de mettre le vélo dans le coffre de mon pote tout en mangeant mon bol de céréales !

Je pars avec un grand bidon de menthe et 2nd bidon vide mais avec du sirop pour ne pas trop alourdir le vélo. Je scootch également une CAA derriere ma selle (+ celle que j'aurai dans mon maillot), je prends 4-5 tubes et 2 barres.

On arrive au parking, on prépare les spad et 15min avant le start, on part.

Je passe mes vitesses, et là, c’est le drame ! La chaine passe derrière la cassette…elle est coincée !

Je ne « panique » pas, et cherche à la retirer correctement ! Chose que l’on réussi avec l’aide du frangin !

On repasse les vitesses voir ce qui merde et rebelote, elle repasse derrière ! On l’enlève plus facilement et on cherche d’où provient le soucy ! On bouge toutes les butées mais rien ne change ! Il y a un truc qui cloche !

Je regarde si le dérailleur n’est pas tordu (car le vélo a bougé légèrement pendant le transport), et en essayant de la redresser gentiment, elle casse nette entre mes mains…voila d’où venait sans doute le problème !

Le speaker annonce 5min avant le start….bon bah course terminé…je recupere la clé de la voiture de Virgil, je vais voir Aurélien qui avec un autre organisateurs demande à Stéphane au micro de faire un appel pour savoir si quelqu’un a un vélo en taille M …puis pour une patte de dérailleur…

Je ne sais pas trop ce qui se passe autour de moi (sur le coté droit)

mais je crois que c’est Christophe qui me passe une patte, mais elle n’est pas du tout compatible ! On me dit de ne pas paniquer, qu’il retarde le départ …MERCI.

Puis, Gerald Samuel, (qui finira 8eme)

me tend une patte (il était dans les 1ere lignes), ce n’est pas le bon entraxe, mais elle tiendra avec une vis sur 2 + la roue sans soucy ! BANCO.

Je remets le dérailleur et hop on me fait une place sur la 1ere ligne, le départ peut être donné !

JE REMERCI ENCORE LES ORGANISATEURS ET SAMUEL GERALD sans qui je n’aurais pas pu participer à cette magnifique course (dure de se taper 1000 bornes A/R et de s’être entrainer pour rien)

Départ un peu chaotique, j’enclenche mal ma pédale, et me fait doubler de tous les cotés ! Je laisse un peu filer, la course est longue.

Apres 5km, après avoir doublé pas mal de monde, on se retrouve dans la 1ère descente ! Je me sens « raide » sur le vélo, mes trajectoires sont mauvaises, limite à la faute…je suis seul, personne devant moi ! Arrivée en bas de la descente, on arrive sur une piste de 3m de large ! Je vois des traces allant sur la gauche, je stop comme je peux mon vélo pour pas « tomber » dans la descente qui suivait, tourne à gauche et continue mon chemin ! Ça grimpe …puis arrivé en haut, on atterrit dans un champ avec du barbelé ! SUPER ! On s’est gouré ! Je dis « on » car j’ai embarqué un mec dans ma connerie ! On redescend et on revient sur la « suite » de la descente…on perd 5min30 dans l’histoire (Merci strava)

et on se retrouve loin, très loin, dans les bouchons. Pas évident de doubler en plus…Je commence à revenir sur mes collègues, puis le frangin qui est sur le bas coté (il s’est pris une pelle sur le plat …), retrouve aussi Yannick (parti en 30/36….certains comprendront) puis Virgil juste devant !

On commence à rouler ensemble, je me dis que vu que ma course est « foirée », autant rouler à 2 vu qu’on a un niveau proche !

On arrive dans une descente technique, Il est devant et je laisse un peu de marge car je sais qu’il n’est pas très tech ! Il passe bien la 1ere partie et le dernier passage avant la route je le vois hésiter, essayer de freiner, son corps part un peu en avant, et le voila tombé dans le trou à sa droite !

Je descends rapidos (à pieds), lâche mon vélo et vais le voir (ni le photographe, ni l’autre spectateur ne bouge )!

Il se relève, un peu « cassé », mais n’a pas l’air d’être «HS » ! Idem, le vélo n’a rien ! Je l’attends se remettre et on repart ! Il a évité de peu la casse, car il est tombé dans les pavasses ! (Il vient de m'annoncer: cote cassée!)

Puis on repasse dans d’autres descentes style toboggan, et là, il est à pied ! Je décide de ne plus l’attendre car sinon je ne suis pas arrivé….

Je me relance donc, à mon rythme….

Dans certaines parties descendantes et roulantes, je « balance le 28/10 et là, c’est le drame ! Vu qu’on a trifouillé la butée pour le réglage bas du dérailleur, la chaine vient tomber après le 10dents….et se coince un peu contre le cadre….ça me le fera à plusieurs reprises, obligé de descendre les vitesses lentement pour ne pas que ça touche (résultat, j’ai allégé l’Open…SUPER)

Arrivé au 2eme ravito, Stéphane me dit que je suis dans les 35 (ou 25 je ne sais plus) et que le top 15 est jouable et je leur dis que je vais chercher le top 10.

Ayé je suis remotivé, les jambes sont bonnes dans tous les cas ! Je continue ma remonté, mais avec les bifurque du « 55km », on doit se mélanger et donc je ne sais pas ou j’en suis !

Je commence à me sentir plus à l’aise dans les descentes, je prends + de risques tout en gérant et en restant propre !

J'en ai même perdu ma CAA, qui était donc mal scotché..(je pensais avoir perdu un bidon mais je l'avais bien une fois la descente terminée....c'est le frangin en rentrant au camping qui me file la CAA perdue....c'était donc ça que j'ai entendu tombé! il a eu le courage de la ramasser!

Je passe Ludovic (qui était au Xc d’Ecouves) et ça me donne (encore une fois) une idée de mon classement…je dois revenir gentiment devant !

Puis après, je ne doublerai quasi plus personne…je m’attendais à récupérer des coureurs HS mais devant, ils ont tous bien géré…mais je garde espoir !

Au moment d’une bifurque, on monte à gauche, je passe mes vitesses puis les redescends car ça devient roulant et là, plus rien ! Elles ne descendent plus ! Je m’arrête, tourne mon pédalier, et elle repasse ! Là, 2 coureurs reviennent me doublent…je reviens sur eux, ça monte, je passe mes vitesses mais ça bloque ! Obligé de forcer comme un malade pour que ça monte, la vitesse est enclenchée, mais arrivée en haut impossible de les redescendre…Il me redouble donc, et moi je refais la même manip à chaque monté, MAIS quelle merde ! Je ne sais pas ce qu’il se passe ! On doit être au km 40, et pendant 15km, je n’aurais que des emmerdes !

200m avant l’arrivée de l’avant dernier ravito, j’ai des branches entremêlées qui passe dans ma roue, ma cassette et le dérailleur ! d’ailleurs, mon dérailleur semble tordu, j’essaye de le redresser! Je commence à être épuisé de toutes ces conneries !

Au ravito, je remplie ma bouche d’abricot sec, remplie ma gourde d’eau (j’en ai pris 2) et repars !

Mes vitesses sont toujours merdiques mais à la descente ça se passe mieux…je ne sais pas si ça venait entre autre de ma chappe tordue, mais me reste 20km pour revenir devant…mais devant qui ? Car je ne vois personne….ah si, je doublerai une personne péniblement (il était coriace avant de lâcher prise). Je donnerai mes dernières forces sans m’arrêter au dernier ravito (j’avais assez de provisions et d’ailleurs, j’ai peu mangé, 1 barre ½ et des abricots sec, mais je me suis bien hydraté). Les crampes sont proches mais je gère, je rallierai l’arrivé en 5h40, épuisé, mais content d’en avoir terminé et surtout d’avoir pu participer !

On m’annonce dans les 25, déçu, mais je ne pouvais pas faire mieux, le niveau était très élevé cette année (le vainqueur, un jeune de 19ans….gagne en 5h04, BRAVO).

Je suis livide, j’ai la dalle, et je « défonce » la bouff au ravito d’arrivée !

Il commence à faire froid, je redescends au camping en vélo avec Youenn, un pote de club qui termine à la 11eme place (et 1er Master 2), je pensais le récupérer sur « la route » car c’était son 1er marathon, mais finalement….il m’a pris 10min lol ! Chapeau à lui, il fait une excellente saison !

D’ailleurs, comme il fait dans les 15 (les 15 premiers sont récompensé), il remontera à St Sylvestre pour la remise!

Là, il essaye de me joindre mais je n’avais pas mon tel sur moi !

Je le rappel 2 fois, mais rien ! Il m’appel 5min après, me dit que je fais dans les 15 et que j’aurais du être présent sur le podium…je lui demande si j’ai le temps de venir mais la remise commence donc trop tard !

Le voila revenu avec son sac de cadeau et m’annonce que je me suis fait « lyncher » par le speaker car ils ont retardé le start pour moi ET que je ne suis même pas capable d’être présent pour la remise !

Je prends ma voiture illico et vais voir Stéphane pour m’expliquer…on m’avait annoncé dans les 25…

Si j’avais su (en plus je ne fais pas 15 mais 14 au scratch et 5 en Master 1), et étant à peine à 6km, je serai venu, je n’ai pas le souvenir d’avoir loupé un « podium » en VTT…en plus, un podium sur la Granit, ça ne se manque pas !

Il s’excuse à son tour pour ce malentendu mais le « mal » est fait (j’aurais été à leur place, j’aurais eu la même réaction) . J’ai pu lire sur un forum des choses sur moi, démenti par Stéphane, voici les articles :

Semaine qui commence mal et se termine mal, j’aurais tout eu !

Pour revenir sur la course, le terrain était super sec, trop même car les descentes étaient poussiéreuses et un pneu avec un peu plus de grip n’aurait pas été de refus ! Les descentes m’ont semblés + engagées que les précédentes éditions auxquelles j’ai pu participer !

Le balisage était nickel (là ou je me suis paumé, c’est de ma faute), les organisateurs au top aussi comme d’hab’

J’ai bien fais d’avoir laissé ma selle en cuir, aucun mal de fesses à déplorer et au vu de mes passages « olé olé » dans certaines descentes ou je me suis retrouvé comme au xc d’Ecouves le ventre sur la selle, j’aurai pu faire d’autres dégâts !

Mes disques Ashima ont pas mal couiné avec mes plaquettes semi métal…ça manquai un peu de mordant, le plateau de 28, du bonheur…heureusement que je l’avais, d’ailleurs en mode rando sportive, il est idéal (on met rarement le 28/10 (tout dépend ou l’on roule bien sur) mais en mode « vtt », je l’ai mis rarement !

Les roues n’ont pas bronché, et je n’ai pas eu de « gros » mal de dos, on finit obligatoirement cassé sur ce genre d’épreuve (+ de 3000d+ sur 75km….avec que des descentes techniques) , les pneus ont bien tenu (FT sw devant et control derrière), le seul problème est venu de ma transmission, ce coup ci je n’ai pas déraillé mais j’ai eu le droit à d’autres problèmes…et voilla la réponse en image:

En 15ans de vélo, je n'ai jamais eu ce style de soucy, impressionnant!!!Le pire, c'est que cable est gaine sont "neuf" depuis le national ufolep! Ce n'est donc pas ma manette !

 

Là je coupe, je pars faire la fête, et reprendrai blog/roulage/bricolage à partir de la semaine prochaine !

 

http://www.lepopulaire.fr/limousin/sports/actualite/cyclisme/2014/06/16/carton-plein-pour-la-5e-granit-montana-hier-a-saint-sylvestre_11042988.html

Granit' Montana (5eme édition)

Publié dans Compétitions

Commenter cet article

Cyrille 23/06/2014 11:42

Belle place bravo Yokogay!!!

Nico93 20/06/2014 19:43

Alors là chapeau ! Combien auraient abandonné (moi le premier) face à tant de malchance... Une saison peut être à oublier mais je pense qu'il y'a du positif à retirer comme cette très bonne place malgré tous ces soucis ! BRAVO :)

t00n 20/06/2014 12:04

Impressionnant ton récit et il en aura fallut de la persévérance pour aller au bout! Bravo