National Ufolep Cyclo à Rochechouart

Publié le par $eboss

7 tours de quasi 13km, quasi 200d+ par tour, voilà le menu de ce national ufolep ! Ça sent les 2h30 de courses et je sens que je vais manquer de jus après les 2h !

Sur le papier, c’est carrément un tracé qui pourrait me convenir avec un pétard de 19% à 600m de la ligne !

Je n’ai pas été reconnaitre le circuit, pas eu le temps pour cause de timing serré avec de la belle famille pas très loin !

C’est sous un gros soleil et une grosse chaleur que l’on va prendre ce départ à 16h…retardé de 20min…les gourdes fraiches vont pas faire long feu….

National Ufolep Cyclo à Rochechouart

Je suis parti avec 2 gourdes, et j’en ai donné une à Benoit Guffroy qui gère notre département, encore merci au passage !!

1er tour pour se mettre en jambe et pour constater qu’il faut faire attention à son placement !

On est une 100aine et je vais vite me faire remonter pour me retrouver en queue de peloton ! Ce tour est assez tranquille et la route est donc prise toute en largeur, difficile de remonter !

La 1ere bosse est longue mais peu pentue et assez régulière, puis après une longue descente on attaque un bon taquet qui va faire très mal au fil des tours !

Puis grosses descentes et hop on arrive au fameux mur d’arrivé ou toute la foule est présente !

Et ce 1er passage va mettre le ton !

Mal placé, il est très difficile de remonter et doubler ceux qui sont déjà à la peine ! Arrivé en haut, il y a une légère cassure, je ferai l’effort pour revenir non sans mal !

Bon ayé me revoilà dans les roues, va falloir faire gaff au prochain tour !

Je me sens pas au top, j’ai de quoi suivre mais j’ai juste de quoi rester dans les roues, je sens que je vais plutôt subir ou plutôt être spectateur ! Je ne sais pas si c’est la chaleur qui est vraiment pesante, mais c’est pas ça !

Fin du 2eme tour, rebelote, sauf que la ça a vissé devant et comme je suis encore un peu mal placé, je galère pour doubler sur les cotés, on peut être limite 3 de front, certains zig zag, d’autres galères avec leur vitesse…ah ui c’est petit plateau obligatoire…je crois que je ne l’avais jamais utilisé en course… bah là dans ce raidard je vais le limer !

Arrivé en haut méga trou, le drame ! Je suis à l’agonie, je relance comme je peux en basculant sur la plaque mais je suis incapable de revenir, j’ai l’impression de faire du surplace ! Derrière ça revient un peu, je demande de prendre un relai et me laisserait doubler au fur et à mesure tout en essayant de chopper une roue, bref, au courage je parviendrai à recoller ! Je crois que j’ai pris un coup de chaud, j’ai mes oreilles qui « chauffent », une impression que de la fumé sort par le bout des oreilles, j’ai jamais eu ça !

Je m’hydrate comme je peux avec de l’eau…chaude ! La misère…je comprends mieux pourquoi certains changent de bidon à chaque tour mais faut avoir les personnes pour ! Si j’avais su, j’en aurai donné d’autres à Benoit !

Il va me falloir 2 bons tours pour me remettre de ce coup de chaud !

5eme tour je me sens mieux, je suis mieux placé et je crois qu’on a perdu une bonne partie du peloton, le circuit et la chaleur ont fait de gros dégâts ! Devant un coup semble partie, je suis assez loin mais je pense que c’est parti après le mur d’arrivée !

J’essaye de bien remonter avant la bosse, je négocie bien les descentes, le changement de pneu est radical ! Je suis vraiment à l’aise, sauf au freinage et encore j’en double plein ou j’atteins 60km/h ! Mais le freinage est hard ! Le virage est à 90°, ils ont d’ailleurs mis de la paille ou cas ou !!! Et avec les jantes carbone, ça chauffent, ça sent le cramer à chaque tour ! Dans la dernier longue descente On prend 70km, j’arrive à gratter pas mal de place en me mettant à l’extérieur du virage et en freinant plus tardivement !

Mes jambes sont encore bien pour le mur mais je sens que je ne vais pas faire long feu ! Malgré les places gagnés, je suis trop loin pour suivre devant, c’est impressionnant les écarts que ça fait !

 

Allez 6eme tour…reste encore 2, objectif pas craquer !! Et d’ailleurs au passage sur la ligne, il semble qu’il y ait un coureur devant tout seul….J’ai récupérer un bidon, et surprise il est frais ! Je m’asperge d’eau, nuque, jambes, ça fait un bien fou !! Je garderai cette fameuse gourde dans mon dos elle me servira !!

Ça roule encore un peu fort mais j’ai l’impression que les jeux sont faits ! Personne ne sort vraiment et il va falloir attendre le dernier tour pour qu’un 2eme ou 3eme coup parte dans la longue bosse régulière ! Je ne sais pas quelle place ce joue, mais moi je suis au limite des crampes !

Et là à force de me placer je me retrouve devant ! Je vais donc emmener le reste du peloton sur quelques km et je ne vous cache pas que mes mollets commencent à bouger !! Ils « sautent », ça sent la fin lol !

Avant dernier petit pétard, c’est limite mais ça passe, grosse descente et hop on arrive au mur !

D’après les spectateurs on arrive pour la place de 8…mais perso je suis à l’agonie ! Je crois que je n’ai jamais été aussi sec sur une course! Enfin si après un marathon mais là on est loin du même type d’effort ! Je suis donc tout à gauche, les encouragements font qu’on ne lâche pas mais arrivé en haut je cherche de l’air ! D’ailleurs impossible de balancer la plaque sinon je crois que je bloque mes mollets lol ! Je vais rallier l’arrivée sur le petit plateau pour obtenir une 20eme place !

National Ufolep Cyclo à Rochechouart

Le 1er gagnera avec quasi DEUX minutes d’avance, Bravo à lui !

 

J’y allais sans pression, donc aucune déception ! Il m’est en plus dure de continuer à m’entrainer jusque juillet, j’ai limité la casse en terminant tout de même devant mais pour jouer la gagne, il n’y a pas photo, faut borner beaucoup plus que des sorties de 2h…. mais ça je le savais !!

 

Allez coupure au niveau des courses, je pense en refaire en septembre mais uniquement sur route !

 

Ps: j'avais prévu de quoi m'hydrater apres l'arrivée et j'ai bien fais

National Ufolep Cyclo à Rochechouart

Photos: Benoit, Vincent et moi

Publié dans Compétitions

Commenter cet article